Biographie

Mustapha Hasnaoui (1952-2011) est né en 1952 à Sfax en Tunisie.

Auteur-réalisateur de documentaires de création, mais aussi d’œuvres de commande pour le compte du Ministère de la Culture, il collabore régulièrement au magazine « Métropolis » d’Arte. Depuis 1990, l’orientation de son travail couvre essentiellement les registres de l’art : le design avec « Abdi, Chérif, Yamo designers » (1993), la musique avec « Essyad, musicien » (1994), « Max Deutsch, un pédagogue rebelle » (1998), et la littérature avec « Les Belles Etrangères » sur l’Egypte (1994), la Suède (1995), la Palestine (1997). En 2000, il aborde des questions sociétales avec « Le Caire Mère et Fils » (2000) puis avec « Au temps du Ramadan » (2001).

En 1994, il commence à réaliser des documentaires et avec Essyad, musicien, il est primé cette année-là à Cannes. Ensuite, il se consacre à la réalisation de documentaires pour la collection « Les Belles Etrangères », visant à la promotion d’écrivains étrangers provenant de pays comme l’Egypte et la Palestine. En 1999, « Max Deutsch, un pédagogue rebelle » a reçu de nombreux prix.

Il est décédé le 15 janvier 2011 à Paris, France.

In memoriam – Le cinéaste Mustapha Hasnaoui  Le Temps | Publié le 26.04.2011

0a8bd06a51fc8480fabcd6c0a3a8ada7UUUUUUUUUUUUUUU